• Current
   
   
القائمة الانتخابية لجامعة الشاذلي بن جديد- الطارف الخاصة بإنتخابات عضوية المحكمة الدستورية
بيان صحفي لوزارة التعليم العالي و البحث العلمي لحاملي شهادة البكالوريا 2021
lancement de l'appel à soumission des nouveaux projets de recherche formation universitaire (PRFU) au titre de l'année 2022
منصة الموارد التعليمية
   
Details

 

L’UNIVERSITÉ CHADLI BENDJEDID D’EL TARF PARTICIPE À DES TRAVAUX D’INVESTIGATION ET DE PROSPECTION SUR LA LEISHMANIOSE .

(La source : http://lenationaldz.info/?p=31850)

 

L’université Chadli Bendjedid d’El Tarf participe, aux cotés de huit autres institutions de renommée mondiale, à des travaux d’investigation et de prospection dédiés à la leishmaniose, entrant dans le cadre d’un programme financé par l’Union Européenne, a indiqué le chef de projet de l’équipe algérienne dans ces travaux de recherche. Les travaux du projet ‘’CANLEISH’’ sur la leishmaniose canine, seront lancés le 02 mai prochain, a déclaré Fayçal Zeroual, maître de conférence au département des sciences vétérinaires dans cette wilaya frontalière, indiquant que l’université d’Tarf est partenaire dans cet important projet de recherche auquel sont également impliqués d’autres universités, instituts supérieurs représentant la Suède, la Thaïlande, l’Espagne, l’Estonie, la Roumanie, la Tunisie, le Maroc et la Colombie ainsi que des industriels asiatiques. Composée de plusieurs chercheurs appartenant à 07 universités nationales, l’équipe algérienne entreprendra, dans trois mois, des travaux ”sur terrain et sur paillasse’’ qui porteront sur l’exécution ‘’des protocoles d’accord signés’’ et s’étaleront sur 4 ans. Tout en précisant que le projet de recherche couvre plusieurs zones des quatre points cardinaux du pays, y compris la zone de Biskra, où cette maladie est répandue, l’intervenant a précisé que ce projet permettra outre ‘’le renforcement des perspectives internationales de recherche scientifique’’, l’échange des expériences et points de vue entre experts en vue d’établir ‘’un diagnostic précoce pour une prise en charge adaptée de cette maladie orpheline’’. ‘’ Nous espérons mettre en place des travaux de recherche mixtes en sciences vétérinaires entre les quatre continents afin de rehausser le niveau des publications scientifiques et des brevets d’invention pouvant découler de ces travaux, que nous espérons innovants’’, a affirmé le docteur vétérinaire Zeroual. Il a également indiqué que ce type de recherche scientifique s’inscrit dans le cadre des efforts visant à trouver une solution pratique sur terrain à la leishmaniose et espérer préconiser un ‘’traitement efficace’’. Abordant les leishmanioses humaines, Dr Zeroual a relevé que cette pathologie parasitaire vectorielle, se propageant par la piqûre de certains types d’insectes, les phlébotomes, constitue ‘’un grave problème de santé publique’’ en Algérie en raison de leur incidence annuelle élevée et de leur propagation rapide. Il a dans ce sens ajouté que les changements climatiques actuels favorisent l’émergence et la réémergence de nombreuses maladies à transmission vectorielle.

   
© Université Chadli Bendjedid EL TARF